Affichage des articles dont le libellé est Rasoir d'entretien barbe de 3 jours. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Rasoir d'entretien barbe de 3 jours. Afficher tous les articles

lundi 1 juin 2020

Les fichiers STL du Stubbleer pour l’imprimer en 3D

Une image des fichiers STL de deux Stubbleers dans un slicer d'impression 3D avec les supports pour les crochets des peignes et les trous d'évacuation de la résine dans les manches.

[lien de téléchargement licence et CGV PDF]

Pour régler votre achat de 10 € (10 euros toutes taxes comprises) par CB : 
(n’oubliez pas de me laisser une adresse email pour recevoir vos fichiers)




Comme promis à l’issue de la campagne de crowdfunding sur Kickstarter, vous pouvez donc maintenant acquérir les fichiers STL du Stubbleer (le manche et les 4 peignes de hauteurs de coupes différentes).
Notez que cette acquisition implique de fait votre acceptation de tous les termes de la licence et des CGV téléchargeables ici.

Vous pourrez ainsi soit imprimer votre Stubbleer en 3D vous-même à la maison par exemple avec une petite imprimante résine, soit le faire imprimer par un des nombreux services d’impression 3D qui existent maintenant dans le monde.

Cette dernière option vous donnant en plus le choix de la matière dans laquelle il sera fabriqué, les possibilités allant de la résine plastique la plus simple aux métaux les plus techniques, comme par exemple l’inox ou le titane.

Le prix est le même que celui proposé pendant le crowdfunding, soit 10 €.

Pour ce prix vous pourrez imprimer autant de Stubbleer que vous voudrez sans autre redevance tant que vous les utiliserez et/ou les offrirez gratuitement.

En outre vous aurez le droit de vendre les Stubbleers que vous fabriquerez ou ferez fabriquer, et dans ce cas - quel que soit leur prix de revente - vous devrez simplement me reverser 1 € (un euro toutes taxes comprises) par Stubbleer vendu, même si des transformations ont été apportées au fichier original.

nota bene : si vous désirez ensuite faire fabriquer le Stubbleer en quantités pour le commercialiser vous serez le bienvenu pour toute discussion entre professionnels.

Vous pouvez prendre connaissance de la licence et des CGV ici :
[lien de téléchargement licence et CGV PDF]


Pour régler votre achat de 10 € (10 euros toutes taxes comprises) par CB : 
(n’oubliez pas de me laisser une adresse email pour recevoir vos fichiers)




dimanche 3 mai 2020

Stubbleer, May, bee

Une copie d’écran de la page du crowdfunding sur Kickstarter où vous trouverez une vidéo de moi-même utilisant le Stubbleer : oui, j’y pense tous les matins sans me raser ! ;-)

Sans aucune publicité ni communication professionnelle,
sans grand espoir d’aboutissement en ces temps de crise profonde et probablement durable,
et il faut aussi le dire pour l’expérience de l’authenticité totale,
j’ai officiellement lancé cette campagne de crowdfunding pour le Stubbleer le 1er mai 2020.

Prévue sur 30 jours seulement, elle terminera à la fin du mois de mai.

Si elle atteint son objectif et si vous avez souscrit au projet, vous recevrez votre ou vos exemplaire(s) d’une première série du Stubbleer qui sera comme promis un véritable collector.
Alors partagez largement l'adresse stubbleer.com avec toutes vos relations, le succès de cette campagne est entre vos mains !

Dans le cas contraire, nous en aurons au moins tous rêvé !

(rappel : en cas d’échec rien n’est encaissé et votre promesse de paiement est simplement annulée)

Réservez votre Stubbleer via sa page Kickstarter en cliquant sur ce lien :
https://www.kickstarter.com/projects/alomphega/stubbleer/





vendredi 17 avril 2020

Stubbleer : le post de la pré

Le dernier prototype du Stubbleer avec ses 4 hauteurs de coupe et une lame de sûreté standard.
Un lien (privé) sur le brouillon de la pré-campagne de crowdfunding 
sélectionnée par Kickstarter :
https://www.kickstarter.com/projects/alomphega/stubbleer?ref=c7nhxy&token=8b33c6dd
(À l’heure où vous lisez ceci, ce lien donnera peut-être sur une campagne déjà terminée)

Vous y trouverez une petite vidéo très courte de 1’50’’ montrant tout de même le montage de l’appareil et une séance de taille du stubble (barbe de trois jours) complète (moins de 1’20’’)...

Pour les plus sportifs, aventuriers, et/ou marins d’entre-vous il y a aussi ce lien sur le côté nautique de l’histoire : nauticaerium.stubbleer.com

Et pour tous, le lien qui envoie ici sur l’ensemble des articles concernant le Stubbleer : stubbleer.com

Au jour d’aujourd’hui
(petite formule-boutade pour faire bisquer les plus antipléonamistiques des lecteurs)
je ne sais pas encore quand je pourrai ouvrir cette campagne, car même si en France le début du confinement est timidement prévu pour le 11 mai prochain, personne ne sait comment le pays va y procéder, ni combien de temps tout cela va durer.
(Courage les amis, ces difficultés seront un jour derrière nous !)

Alors je vous invite à aller vous inscrire - sans engagement - avec le bouton idoine sur l’adresse ci-dessous, car je vais compter les inscriptions pour lancer le programme.

Une fois qu’elles seront en nombre suffisant vous - et tous les gens que vous connaissez et que vous appréciez - serez automatiquement prévenus de l’ouverture de la campagne.

Vous serez ainsi sûr de pouvoir ensuite vous réserver votre exemplaire du Stubbleer
dans la première série de cette invention encore jamais fabriquée dans le monde entier :
https://www.kickstarter.com/projects/alomphega/stubbleer




lundi 6 avril 2020

Côté écologique écologiquement coté

Prototype #23 du Stubbleer
Un des derniers prototypes en date du Stubbleer : désormais le choix de notre longueur de barbe d’aventurier !

11 millions (oui, millions) de rasoir jetables par jour (oui, par jour), voilà ce qui est vendu quotidiennement uniquement par Bic (oui, chaque jour et par une seule marque de rasoirs uniquement).

Et tous ces rasoirs sont jetables et en plastique, ça veut dire qu’ils ne sont utilisés au mieux que pendant quelques jours avant de se retrouver dans nos poubelles ou finalement dans la nature, puisque rien ne se perd et tout se transforme.

Sans vouloir me faire le chantre d’un positionnement idéologique, force est de constater que la logique et le bon sens manquent terriblement dans les approches consuméristes de notre civilisation actuelle.

Il est grand temps que le look de baroudeur, si cher à ces dames, vienne à la rescousse : sauvons la planète, adoptons un entretien de nos barbes masculines responsable tout en faisant craquer les jolies filles !




lundi 23 mars 2020

Résine résignée


Ô tristesse infinie, cruelle ennemie !
Le manque gagne tout le monde - ici vous voyez un bac de résine d'impression 3D désespérément vidé - et même si ce fléau nous épargne relativement car nous étions de toutes façons volontairement confinés pour une phase de travail intensif, nous partageons la peine de nos semblables et sommes extrêmement reconnaissants envers ceux qui ne baissent pas les bras pour continuer à aider les plus touchés.

Veuillez excuser le manque provisoire de mannequin jeune et sexy : j’ai dû me résoudre à poster une vidéo de moi-même pour vous montrer le fonctionnement du Stubbleer.

Acceptez-la comme une vidéo utilitaire, ok ?


Voilà, c’est aussi simple que ça.





jeudi 12 mars 2020

BarberCutter, votre stubble n'a qu'à bien se tenir !

Rappel :
1) vous obtiendrez toutes les dernières infos sur le lien www.barbercutter.com
2) idem avec l'adresse stubbleer.com
3) pour aller naviguer du côté du grand air : nauticaerium.stubbleer.com

Je vous invite à partager une de ces adresses le plus largement possible... Ce n'est pas obligé, mais ça me ferait tellement plaisir ! O:-)



Quelques progrès notables dans les derniers prototypes du BarberCutter :

1) 40 % de coupe en plus : de 2 x 5 dents du peigne, on passe à 2 x 7, ce qui augmente d’autant les “coins de coupe”, c’est-à-dire les endroits où le poil est maintenu dans l’angle étudié entre la dent du peigne et la lame pour être coupé à la perpendiculaire de son fil sans être arraché, et donc sans vous arracher le visage, ce qui est plutôt agréable :)




2) la forme des dents du peigne améliorée : elles prennent toujours le poil en douceur pour le dérouler et l’amener sur l’angle de coupe, et en plus désormais elles les redressent pour mieux les rassembler et les couper à l’identique




3) la hauteur de coupe a été ramenée à 2mm pour un effet “barbe de 3 jours” (ou “stubble”) plus évident quels que soient les types de poils et de visages, tout en gardant une douceur au toucher sans effet “papier de verre”...




4) une pression du ressort de lame corrigée pour un montage facilité et un déplacement de lame plus aisé




5) le système de déplacement de lame demeure, qui permet toujours de repartir sur un tranchant neuf avec la même simple lame de rasoir de sécurité au bout d’une semaine de coupes quotidiennes, et il est désormais plus robuste et plus simple de manipulation




6) un repère simple et clair pour le sens de montage




7) un système de “grip” sur le manche et le peigne qui renseigne aussi sur le sens de montage




8) une taille de manche revue à la hausse, pour une bonne prise en main immédiate et instinctive



9) une base plus grande pour la stabilité du rangement



10) un “design” (prononcez “dizaa-ïn’ ”) de type “Art Déco / Années 30” à la fois classique et intemporel, et d’une modernité à faire pâlir les plus purs d’entre vous




Il y a bien quelques autres petites subtilités techniques qui ont aussi été améliorées, mais comme cet ustensile va révolutionner l’entretien quotidien de l’homme moderne, nous arrêtons là les divulgations fleuves pour ne pas trop faciliter les suiveurs qui ne manqueront pas d’essayer de copier l’appareil dès que les premiers millions de BarberCutter auront été vendus (^o^)

lundi 27 janvier 2020

Stupéfiant Stubbleer !


On n'abandonne jamais !

(nota bene : Ceci n'est pas une puce informatique,
bien que ce soit l'image d'une avancée technologique d'importance pour l'homme.
Et pour la femme aussi, qui en profitera, forcément ! 😁 )







jeudi 11 juin 2015

Coupe-cheveux & taille-barbe

Nous avons presque tous essayé ces sortes de peignes dans lesquels on glisse des lames de rasoir, et qui sont censés nous permettre de nous couper les cheveux (ou entretenir la barbe) sans effort...

Et nous avons presque tous finis par en conclure que d'une part ça fonctionne très mal, d'autre part ça fait aussi très mal : soit en tirant les cheveux, soit en arrachant les poils de barbe !

Au conceptarum nous pensons être sur une piste de solution pour :
1) garder le principe de lame de coupe dans un support de calibration
2) en permettre une utilisation efficace et sans douleur

À suivre...




dimanche 12 mai 2013

Coupe-cheveux mécanique

Il est devenu très simple de s'entretenir soi-même les cheveux avec les tondeuses électriques à sabots réglables : vous choisissez la longueur de chevelure que vous souhaitez conserver, et vous pouvez vous réaliser votre coupe en toute sécurité.

Mais si comme moi le moteur électrique vous gêne pour son bruit, son aspect mal-pratique (il faut soit charger la tondeuse, soi la brancher) et d'autres considérations tout aussi honorables comme une certaine éthique écologique ou encore un encombrement débordant, vous avez probablement aussi comme moi cherché une alternative.

Rechercher par conséquent un peigne coupe-cheveux avec des lames de rasoir standards semble évident, et effectivement ce type de peigne existe.
Mais malheureusement sans aucun moyen de régler la longueur de coupe, ou avec des longueurs trop ténues pour qu'elle soient intéressantes, bref des ustensiles finalement fort peu utilisables.

Alors une petite invention toute simple : un peigne-sabot-coupe-cheveux, qui permet de régler la longueur de coupe par une simple translation de son porte-lames dans un gabarit triangulaire.