jeudi 12 mars 2020

BarberCutter, votre stubble n'a qu'à bien se tenir !

Rappel :
1) vous obtiendrez toutes les dernières infos sur le lien www.barbercutter.com
2) idem avec l'adresse stubbleer.com
3) pour aller naviguer du côté du grand air : nauticaerium.stubbleer.com

Je vous invite à partager une de ces adresses le plus largement possible... Ce n'est pas obligé, mais ça me ferait tellement plaisir ! O:-)



Quelques progrès notables dans les derniers prototypes du BarberCutter :

1) 40 % de coupe en plus : de 2 x 5 dents du peigne, on passe à 2 x 7, ce qui augmente d’autant les “coins de coupe”, c’est-à-dire les endroits où le poil est maintenu dans l’angle étudié entre la dent du peigne et la lame pour être coupé à la perpendiculaire de son fil sans être arraché, et donc sans vous arracher le visage, ce qui est plutôt agréable :)




2) la forme des dents du peigne améliorée : elles prennent toujours le poil en douceur pour le dérouler et l’amener sur l’angle de coupe, et en plus désormais elles les redressent pour mieux les rassembler et les couper à l’identique




3) la hauteur de coupe a été ramenée à 2mm pour un effet “barbe de 3 jours” (ou “stubble”) plus évident quels que soient les types de poils et de visages, tout en gardant une douceur au toucher sans effet “papier de verre”...




4) une pression du ressort de lame corrigée pour un montage facilité et un déplacement de lame plus aisé




5) le système de déplacement de lame demeure, qui permet toujours de repartir sur un tranchant neuf avec la même simple lame de rasoir de sécurité au bout d’une semaine de coupes quotidiennes, et il est désormais plus robuste et plus simple de manipulation




6) un repère simple et clair pour le sens de montage




7) un système de “grip” sur le manche et le peigne qui renseigne aussi sur le sens de montage




8) une taille de manche revue à la hausse, pour une bonne prise en main immédiate et instinctive



9) une base plus grande pour la stabilité du rangement



10) un “design” (prononcez “dizaa-ïn’ ”) de type “Art Déco / Années 30” à la fois classique et intemporel, et d’une modernité à faire pâlir les plus purs d’entre vous




Il y a bien quelques autres petites subtilités techniques qui ont aussi été améliorées, mais comme cet ustensile va révolutionner l’entretien quotidien de l’homme moderne, nous arrêtons là les divulgations fleuves pour ne pas trop faciliter les suiveurs qui ne manqueront pas d’essayer de copier l’appareil dès que les premiers millions de BarberCutter auront été vendus (^o^)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire