vendredi 28 février 2020

Le tout dernier prototype de BarberCutter

(très) petite série du 16ème prototype du BarberCutter


Jusqu’ici tous les prototypes testés étaient ce qu’on appelle des “proofs of concepts” (preuves de concepts en français dans le texte), c’est-à-dire qu’ils servaient uniquement à valider ou invalider telle ou telle idée, telle ou telle fonctionnalité, telle ou telle évolution.

Les évolutions successives constituent ce qu’on nomme un travail par suite d’itérations, des changements successifs dont chacun s’appuie sur le précédent.

Le premier but d’un tel travail est de vérifier que l’idée (l’invention dans le cas présent) fonctionne, le second but après la preuve du bon fonctionnement, c’est d’améliorer régulièrement le concept afin d’en perfectionner les fonctionnalités.

Voilà qui est fait avec le BarberCutter (www.barbercutter.com)

Donc ce petit alignement de quelques 16èmes prototypes que vous voyez en photo ci-dessus montre la première version d’un appareil officiant, prêt à être testé en situation réelle, c’est-à-dire à passer au crible de l’utilisation régulière dans la vraie vie pour l’entretien de stubbles (“barbe de 3 jours”) de volontaires amis et curieux qui apporteront leur pierre à l’édifice de ce qui constituera à n’en pas douter une petite révolution dans l’Art de l’entretien de la barbe légère.

Plus besoin de charger une tondeuse, plus besoin de s’irriter avec un sabot souvent imparfaitement adapté, plus besoin de se demander si on sort tout l’attirail ou non… 

Encore plus simple qu’un rasoir de sécurité - on n’a même pas besoin de savon à barbe ou de crème de rasage - et encore plus propre que toute tondeuse - un simple souffle à sec suffit à éliminer tous les poils coupés, ou un rinçage si vous préférez, c’est au choix.

Un système astucieux de déplacement de la lame - de type petite lame de rasoir sécurité standard - permet en outre d’en utiliser toute la longueur du tranchant, rallongeant d’autant sa durée de vie et ramenant à quelques centimes les dépenses mensuelles pour le rasage… 

Quelques BarberCutters avec une lame de rasoir de sécurité.

La possibilité d'un rasage sobre et rustique comme les aiment les durs de durs ne vous empêche pas d’acheter aussi ces produits magnifiques aux senteurs de bois de santal et autres délices d’hommes délicats pour parfaire vos sensations. 

Le BarberCutter, cet ustensile aussi beau que pratique, aussi intelligent que malin, aussi curieux qu’ingénieux, vous permettra le rasage de vos rêves, où que ce soit, quand que ce soit.

Le BarberCutter avec sa lame en place : cute, isn't it ?

lundi 24 février 2020

BarberCutter, la fonction fait la forme

Quelques prototypes fonctionnels d'essais

Quasiment magique, cette technologie qui permet non seulement de prototyper virtuellement, mais qui donne aussi la possibilité de réaliser des prototypes “IRL” (ndlt : “dans la vraie vie”), permettant, ce faisant, d’avancer là où auparavant il n’y avait que des paravents :)

Ce petit article très court pour vous informer que, après des années d'autofinancement pour tous mes projets du Conceptarum comme ceux du Nauticaerium, je pense de plus en plus à lancer une campagne de crowdfunding afin de passer à l’étape suivante, c’est-à-dire la fabrication en série de quelques unes de mes inventions, en commençant par le BarberCutter.

L’idée c’est de pouvoir financer la fabrication et lancer la commercialisation bien sûr, mais aussi - voire surtout - de communiquer sur le projet et de trouver des compétences afin de rassembler une équipe pour mener cette nouvelle entreprise, et ainsi poser des bases solides pour réaliser les autres inventions en devenir.

Vous trouverez un ton plus léger dans cet article du Nauticaerium où je parle pour la première fois du BarberCutter.