Affichage des articles dont le libellé est BeardCutter. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est BeardCutter. Afficher tous les articles

lundi 1 juin 2020

Les fichiers STL du Stubbleer pour l’imprimer en 3D

Une image des fichiers STL de deux Stubbleers dans un slicer d'impression 3D avec les supports pour les crochets des peignes et les trous d'évacuation de la résine dans les manches.

[lien de téléchargement licence et CGV PDF]

Pour régler votre achat de 10 € (10 euros toutes taxes comprises) par CB : 
(n’oubliez pas de me laisser une adresse email pour recevoir vos fichiers)




Comme promis à l’issue de la campagne de crowdfunding sur Kickstarter, vous pouvez donc maintenant acquérir les fichiers STL du Stubbleer (le manche et les 4 peignes de hauteurs de coupes différentes).
Notez que cette acquisition implique de fait votre acceptation de tous les termes de la licence et des CGV téléchargeables ici.

Vous pourrez ainsi soit imprimer votre Stubbleer en 3D vous-même à la maison par exemple avec une petite imprimante résine, soit le faire imprimer par un des nombreux services d’impression 3D qui existent maintenant dans le monde.

Cette dernière option vous donnant en plus le choix de la matière dans laquelle il sera fabriqué, les possibilités allant de la résine plastique la plus simple aux métaux les plus techniques, comme par exemple l’inox ou le titane.

Le prix est le même que celui proposé pendant le crowdfunding, soit 10 €.

Pour ce prix vous pourrez imprimer autant de Stubbleer que vous voudrez sans autre redevance tant que vous les utiliserez et/ou les offrirez gratuitement.

En outre vous aurez le droit de vendre les Stubbleers que vous fabriquerez ou ferez fabriquer, et dans ce cas - quel que soit leur prix de revente - vous devrez simplement me reverser 1 € (un euro toutes taxes comprises) par Stubbleer vendu, même si des transformations ont été apportées au fichier original.

nota bene : si vous désirez ensuite faire fabriquer le Stubbleer en quantités pour le commercialiser vous serez le bienvenu pour toute discussion entre professionnels.

Vous pouvez prendre connaissance de la licence et des CGV ici :
[lien de téléchargement licence et CGV PDF]


Pour régler votre achat de 10 € (10 euros toutes taxes comprises) par CB : 
(n’oubliez pas de me laisser une adresse email pour recevoir vos fichiers)




lundi 6 avril 2020

Côté écologique écologiquement coté

Prototype #23 du Stubbleer
Un des derniers prototypes en date du Stubbleer : désormais le choix de notre longueur de barbe d’aventurier !

11 millions (oui, millions) de rasoir jetables par jour (oui, par jour), voilà ce qui est vendu quotidiennement uniquement par Bic (oui, chaque jour et par une seule marque de rasoirs uniquement).

Et tous ces rasoirs sont jetables et en plastique, ça veut dire qu’ils ne sont utilisés au mieux que pendant quelques jours avant de se retrouver dans nos poubelles ou finalement dans la nature, puisque rien ne se perd et tout se transforme.

Sans vouloir me faire le chantre d’un positionnement idéologique, force est de constater que la logique et le bon sens manquent terriblement dans les approches consuméristes de notre civilisation actuelle.

Il est grand temps que le look de baroudeur, si cher à ces dames, vienne à la rescousse : sauvons la planète, adoptons un entretien de nos barbes masculines responsable tout en faisant craquer les jolies filles !




lundi 27 janvier 2020

Stupéfiant Stubbleer !


On n'abandonne jamais !

(nota bene : Ceci n'est pas une puce informatique,
bien que ce soit l'image d'une avancée technologique d'importance pour l'homme.
Et pour la femme aussi, qui en profitera, forcément ! 😁 )







mercredi 24 octobre 2018

BarberCutter, Stubbleer, and so on...


Ce deuxième prototype du BarberCutter (ou du "Stubbleer" si vous préférez) est un élément déterminant dans la longue route que l’inventeur indépendant doit arpenter pour mener à bien sa mission : en fait de "proof of concept", c’est un échec qui n’a de retentissant que le bruit assourdissant que provoque le fait de ne plus rien y entendre d’un coup !

Bref, vous l’aurez compris, des mois de travail à analyser et à repasser au peigne fin pour comprendre pourquoi « ça ne fonctionne pas ».
Retour à la table d’étude.

Que les navigateurs et autres randonneurs et voyageurs (et même quelques hipsters bien cachés, j’en connais!) me pardonnent, ce n’est pas encore tout de suite qu’ils auront leur système léger d’entretien de barbe légère...






jeudi 11 juin 2015

Coupe-cheveux & taille-barbe

Nous avons presque tous essayé ces sortes de peignes dans lesquels on glisse des lames de rasoir, et qui sont censés nous permettre de nous couper les cheveux (ou entretenir la barbe) sans effort...

Et nous avons presque tous finis par en conclure que d'une part ça fonctionne très mal, d'autre part ça fait aussi très mal : soit en tirant les cheveux, soit en arrachant les poils de barbe !

Au conceptarum nous pensons être sur une piste de solution pour :
1) garder le principe de lame de coupe dans un support de calibration
2) en permettre une utilisation efficace et sans douleur

À suivre...